mardi 29 décembre 2009

La controverse de Valladolid

Avant d'entrer dans l'étude de l'Humanisme et de la Renaissance ou encore de reprendre l'étude des combats pour les droits de l'Homme, voici une proposition de réflexion. En 1550, la chrétienté s'interroge après la découverte des Nouveaux Mondes: Qui sont les Indiens? Une catégorie d'êtres inférieurs qu'il faut soumettre et convertir? Ou des hommes libres et égaux?
Jean-claude Carrière écrit et met en scène l'affrontement entre deux penseurs du XVIe siècle: le dominicain Las Casas et l'Humaniste Sepulveda sur cette question majeure. Voici quelques extraits des notes de l'ouvrage de l'auteur.
"La controverse de Valladolid est un évènement historique, mais elle ne s'est pas déroulée comme je la raconte ici. Si elle opposa, avec beaucoup d'âpreté, le dominicain Las Casas et son adversaire Sepulveda, il n'est pas sûr qu'ils se rencontrèrent et débattirent en public. On sait qu'ils échangèrent des textes, lesquels furent discutés, que Las Casas parla longuement (au point de fatiguer son auditoire), et que la controverse fut reprise l'année suivante, en 1551. Les conclusions n'en furent jamais officiellement proclamées.
(...) Mes libertés s'arrêtent là. Pour tout le reste, qui constitue évidemment l'essentiel-les épisodes de l'histoire et les arguments échangés-, j'ai suivi scrupuleusement tout ce que j'ai pu lire et apprendre."


Voici un lien pour le contexte historique et les protagonistes.
http://www.lettres-histoire.ac-aix-marseille.fr/Docs/La_controverse_de_valladolid.pdf

lien pour visionner une partie du téléfilm:
http://www.dailymotion.com/video/x3idpq_la-controverse-de-valladolid-1_shortfilms

dimanche 13 décembre 2009

Le Chemin des Dames

La Grande Guerre sur le Chemin des Dames en visite virtuelle pour découvrir après la chanson de Craonne les lieux qui ont tant coûté à ceux qui s'y sont battus.
http://www.chemindesdames.fr/pages/visite.asp

Vous pouvez également découvrir la vision d'un cinéaste mettant en image un roman fort dénonçant ces batailles impossibles. S. Kubrick réalise "les Sentiers de la gloire" en 1957.
http://www.dailymotion.com/video/x6n1iu_les-sentiers-de-la-gloire-16_shortfilms

jeudi 3 décembre 2009

La Grande Guerre en images

Cet article a pour fonction de vous guider à la lecture de deux différents supports en images sur le thème de la Grande Guerre.
"14-18, le bruit et la furreur"(documentaire diffusé par la service public) est le fruit de la collaboration d'une historienne (Annette.Beker, historienne de Péronne) et de journalistes. Les images d'époque sont colorisées et la voix off est celle d'un soldat fictif. L'interêt de cette reconstitution est de vous fournir un résumé des travaux de l'historienne accompagné d' images d'époque. Cependant, n'omettez pas que ces images restent le fruit d'un montage qui ne vous fournissant ni dates, ni lieux précis, ni les conditions de tournage.
http://video.google.com/videoplay?docid=-4632492013147531184#
(attention pub au départ puis presque 2 heures de documentaire)

Lazare Ponticelli (1898-2008), dernier des "poilus", a été bien souvent interrogé et filmé. Les témoignages sont des souvenirs vécus incontournables et qui fournissent à l'historien un moyen sensible et individuel d'aborder un évènement, une periode. Ils ne sont jamais neutres. Voici son témoignage http://www.ina.fr/media/entretiens/video/2964936001004/un-poilu-survivant.fr.html

mardi 17 novembre 2009

Deux films sur l'ex-RDA

La Guerre froide débute dès la fin de Seconde Guerre mondiale. En 1947, les méfiances prennent des formes plus radicales avec des alliances, des aides dans chaque camp (celui des Etats-Unis et celui de l'URSS). La RDA est crée le 7 octobre 1949, signification politique de cette rupture. Jusqu'au 9 novembre 1989, la RFA et la RDA sont les deux "vitrines" des deux blocs.
Voici deux articles réalisés par des élèves de Terminale pour découvrir deux films développant le thème du mensonge: "La Vie des autres" et "Good bye Lenin" .
La confrontation des deux idéologies transformera la scène internationale où conflits majeurs, compétitions, espionnage et chambardements politiques font rage. C'est dans ce contexte qu'est crée le ministère de la sécurité d'Etat de la RDA, plus connu sous le nom de Stasi en février 1950-à la manière du KGB en Union soviétique. Il exerce une surveilane étroite de la population et ce jusqu'à la chute du mur de Berlin (construit en Août 1961). La répression touche toutes les personnes susceptibles de conspirer, d'espionner ou de s'opposer à l'emprise du Parti comuniste sur le pays. Le Parti, lui-même, est épuré de ses membres les plus remuants. Entre 1950 et 1989, il y a plus de 200 000 condamnations de prisonniers politiques. La Stasi se spécialise également dans l'enlèvement d'Est allemand, réfugiés en RFA. Les méthodes utilisées par la police politique n'ont rien de très originales, mais s'avèrent redoutables telles que les conditions de détention très rigoureuses (isolement absolu, tortures), afin d'obtenir des "aveux" sur d'éventuels complots. L'identifiation des milieux à risque (intellectuels et étudiants, services de sécurité...) et leur surveillance s'effectuent au moyen d'ouverture du courrier, d'écoutes téléphoniques, d'appartements placés sous écoutes, filatures... Progressivement les violences physiques cèdent la place à des techniques plus élaborées visant à destabiliser psychologiquement l'adversaire.
Nous pouvons voir ces méthodes en application dans le film allemand de Florian Henckel von Donnersmarck, "La Vie des autres" ("Das Lebenden des Anderen", 2007) ayant obtenu à la fois l'Oscar 2007 et le César 2008 du meilleur film étranger. L'histoire se déroule au début des années 1980 en RDA. Un dramaturge à priori loyal au parti va être placé sous la surveillance d'un membre de la Stasi sous l'ordre du ministre de la police. L'officier qui s'en occupe est Gerd Wiesel, un homme froid et énigmatique qui au cours de ses filatures finit par être troublé par la vie de l'auteur Georges Dreyman et sa compagne, l'actrice christa-Maria Sieland. Il écoute et épie leur amour, leur art. Wiesler découvre que Dreyman rédige un article sur le fort taux de suicides des intellectuels en RDA, qu'il publiera illégalement en RFA, et décide de le chaperonner en falcifiant ses rapports pour le ministère de la sécurité d'Etat. Je vous laisse l'initiative d'en découvrir plus en visionnant le film. (Annabel de TES3)
Un extrait du début du film est disponible ici: http://www.youtube.com/watch?v=3J52dRxgvdo
Good bye Lenin est un film de Wofgang Becker sorti en 2003 pour évoquer l'ostalgie (nostalgie de la vie à l'Est entre 1949 et 1989). En effet, ce film met en parallèle l'histoire d'une famille de la RDA qui essaye de s'adapter à ce nouveau mode de vie occidentale et à cette société de consommation après le 9 novembre 1989. Les principaux thèmes de ce film sont le patriotisme et la fidélité au système communiste de la mère d'Alex qui est un personnage très actif dans le parti avant de tomber dans le coma et de ne se reveiller que 8 mois après la réunifiation de la RFA - RDA. Un autre thème est l'occidetalisation après 89, lorsque les ex-est Allemands découvrent un mode de vie apparaissant plus confortable que ce que leur permettait le communisme- en effet, cette société capitaliste présentée comme un idéal n'est qu'une illusion. En ex-RDA, l'Etat prenanait en charge la population tant dans le cadre du travail mais aussi de l'éduction, de la sécurité sociale. Désormais, elle doit faire face à ses problèmes seule et parfois même vivre le chômage! Le film présente les illusions et désillusions des populations. En effet, après l'euphorie de la réunifiction, les réalités s'imposent. Le film permet de mettre en évidence ce changement rapide et brusque à travers le coma puis le réveille de la mère d'Alex.
(Daunia et Assia, TES2)




mardi 10 novembre 2009

La Méditerranée au XIIème siècle

Afin de vous permettre de découvrir ou d'approfondir les thèmes d'étude de ce chapitre, voici une "bibliographie virtuelle".

Le travail de recherches sur la Sicile normande vous sera possible en consultant les documents suivants.

Article d'un spécialiste de la Sicile musulmane.
http://www.clio.fr/bibliotheque/pdf_la_sicile_musulmane.pdf

http://www.clio.fr/bibliotheque/pdf/pdf_les_normands_en_mediterranee_du_xie_au_xiiie_siecle.pdf

Pour découvrir l'Espagne musulmane à l'époque des Almohades et des Almoravides, voici l'article d'un spécialiste
http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/l_espagne_sous_la_domination_almoravide_et_almohade.asp

Voici également le lien que nous utiliserons en classe pour l'étude des croisades et des échanges en Méditerranée autour des lieux saints.

http://classes.bnf.fr/idrisi/pedago/croisades/index.htm

Et enfin pour découvrir ou approfondir l'étude de la Méditerranée:
http://www.qantara-med.org/qantara4/public/index.php

dimanche 8 novembre 2009

L'eau entre abondance et rareté

Le programme de Seconde invite à l'étude de l'eau, ressource renouvelable et dont les utlisations conduisent à des aménagements particuliers des hommes depuis les premières civilistions jusqu'à nos jours. Ainsi, l'usage de cette ressource est un enjeu de taille pour toute l'humanité.
Dans le cadre des "rencontres du lycée Racine", Pierre Gentelle donnera une conférence à quelques classes, pour aborder cette question. Afin de découvrir avant l'heure, le travail de ce grand universitaire, voici un lien utile: http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=236
Afin de visiter ce thème, je vous propose de découvrir avec les 3 videos suivantes, dans une série réalisée lors de la parution de l'ouvrage de Ghislain de Marsily, L'eau, un trésor en partage, en 2009, les grands enjeux liés à ce thème.
La première partie est plus scientifique sur les origines de l'eau ( l'auteur est un spécialiste de l'hydrologie). La seconde évoque les conflits liés à son utilisation. Dans la dernière partie, le scientifique pose quelques uns des problèmes majeurs liés à l'accroissement démographique, la transition alimentaire et les changements climatiques.
http://www.neopodia.com/20090529-environnement-ressources-origine-terre-cycle-eau

http://www.neopodia.com/20090608-environnement-energie-ressources-guerres-eau-surfaces-cultivables-geopolitique?t=15

http://www.neopodia.com/%2020090703-environnement-energie-rarefaction-ressources-eau-potable-biodiversite-objectifs-millenaire?t=15

Nourrir les hommes (suite)

Voici quelques videos relevées par une élève de seconde dans le cadre du chapitre de géographie "nourrir les hommes". Elles pointent certaines dérives de l'agroalimentaire.

Pour en savoir plus sur la production de céréales et ses utilisations:
http://www.youtube.com/watch?v=PpVm-tbsIas
Pour découvrir les effets du marché de l'eau en bouteille:
http://www.dailymotion.com/video/x7h068_pour-lamour-de-leau-arte-18112008_news
Et enfin pour les courgeux, visite d'un élevage hors sol de poulets (attention aux âmes sensibles!): http://www.youtube.com/watch?v=Iv1zQKWBwEE&feature=related

jeudi 22 octobre 2009

Invitation pour Copenhague...à Paris: J-26

N'hésitez pas à vous rendre à cette conférence
le mardi 10 novembre de 18h30 à 20h30
pour aborder, avec les acteurs
européens, les enjeux de Copenhague.


Site de la maison de l'Europe pour vous inscrire
(mail à la fin de l'article):


Tati et les Trente glorieuses

La cinémathèque française a organisé une exposition autour de l'oeuvre de Jacques Tati en 2009. Auteur engagé, il a brossé quelques beaux portraits de cette société de consommation. Il aurait eu cent ans cette année. Son cinéma a influencé bien des cinéastes actuels tant français qu'américain (Tim Burton). Découvrez l'exposition, la vision ironique d'un maître en la matière: http://www.cinematheque.fr/fr/expositions-cinema/tati/index/bienvenue.html

Le documentaire sur France 3: Vu du ciel

Toujours plus! Yann Arthus-Bertrand poursuit son tour du monde, non pour collectionner de belles photos, mais pour dénoncer notre mode de vie de consommation et de communication. A travers treize reportages tournés au Japon, Hawaï, Afrique... , l'auteur cherche à nous sensibiliser afin de transformer nos comportements.
Sur le site de la chaîne, vous retrouverez des chiffres et des exemples utiles entre autre pour les Terminales dans le cadre de "autres logiques de la mondialisation".
http://programmes.france3.fr/vu-du-ciel/data/saison03/index.php

dimanche 18 octobre 2009

Lutter contre les discriminations!

Une proposition qui mérite toute votre attention:
  • un concours de plus? ... oui,
  • ...mais, agir en citoyen, agir pour les droits de tous, avec nos différences!!!
http://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_147607/concours-lyceen-contre-les-discriminations

mardi 13 octobre 2009

Débat autour de la conteneurisation

Toujours sur le café géographique, un débat sur le thème de la conteneurisation pour évoquer son histoire, ses "guerres" et ses limites.
http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=1516

Nourrir les hommes: à quel(s) prix?

Voici que les fêtes de fin d'année approchent et le lot des sollicitations de la grande distribution pour acheter des produits exotiques, produits de fête, ne tarderont pas.
Les émissions de CO2 se révèlent dans nos assiettes. Voici un article à méditer!
http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=1458

samedi 10 octobre 2009

Conférence internationale pour l'environnement

Dans une monde qui se mondialise, la question du développement durable incite tous les pays à une réflexion plus large: l'environnement est l'affaire de tous!
A Copenhague du 7 au 18 décembre 2009, les représentants des principaux pays se réuniront pour poursuivre les négociations de réduction des émissions de gaz.
Les premiers mouvements écologiques naissent dans les années 70. La première conférence mondiale sur l'environnement se réunit à Stockholm en 1972. Le premier sommet de la Terre de Rio, en 1992, conduit les pays présents à chercher des solutions pour "assurer le développement durable jusqu'au XXIe siècle". En 1993, l'ONU crée une commision chargée de travailler sur le développemet durable. Depuis Kyoto en 1997, la prise de conscience des problèmes environnementaux liés aux activités humaines conduisent à fixer des limites aux pollutions.
Quels seront les débats de Copenhague? Quels pays y seront présents? http://www.conference-copenhague.gouv.fr/copenhague/

vendredi 9 octobre 2009

Le 10 octobre: Journée mondiale contre la peine de mort


Depuis sept ans, de nombreuses ONG organisent une journée de sensibilisation et de réflexion sur la peine de mort dans le monde.
A Paris, quelques unes de ces organisations vous proposent de les rencontrer, place de la Sorbonne, autour du thème retenu en 2009: "éduquer à l'abolition".

mardi 6 octobre 2009

Les migrations internationales: le PNUD dénonce les idées reçues

Le Monde daté de mardi 6 octobre, annonçait "Immigration: le PNUD dénonce les idées reçues". En effet, le travail du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) cherche à "bousculer" en publiant son dernier rapport annuel titré: "Lever les barrières: mobilité et développement humain". Les points principaux relevés par l'article du quotidien sont: les migrations Sud Nord sont minoritaires, ceux qui ont le plus à y gagner sont ceux qui migrent le moins, l'immigration est un facteur de développement pour les pays de départ, pour ceux d'accueil, c'est un bénéfice net, et le PNUD achève en demandant des réformes.
Ce dernier annonce aussi une révision de l'IDH pour 2010 afin que le nouvel indice crée prenne en compte dans les inégalités, les libertés politiques et l'environnement...à suivre
D'autre part, selon le dernier palmares, les Etats-Unis voient leur IDH passer du 12è au 13è rang, la Chine atteindre la 92e place (soit 7 rangs gagnés) et la France sauter du 11è au 8è rang en raison de la progression du PIB/hah de 5%.
Un autre résumé et le rapport sont disponibles sur le lien suivant:
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20091005.OBS3656/migration__le_pnud_appelle_a_lever_les_barrieres.html

Félix Eboué: un parcours hors du commun

Felix Eboué (1884-1944) Pour les Parisiens ce nom est celui d'une station de métro associé à celui de la place Deaumesnil dans le XIIème arrondissement.
Mais qui est cet homme?
Le Robert 2 résume sa vie en 5 lignes: "Administrateur colonial et homme polique français de race noire (Cayenne 1884- 1944) Gouverneur à la Guadeloupe, puis au Tchad (1938), premier territoire d'Outre-mer à se rallier à la France libre (1940), il fut nommé gouverneur de l'AEF et fut un des principaux artisans de la conférence de Brazzaville."
Ce bref resumé ne révèle pas l'action d'un grand homme inhumé au Panthéon. Voici un lien pour visionner une émission de TV5 et entrer dans les moments forts d'une vie riche et engagée à travers des témoignages, d'images d'archives et de travaux d'historiens...
http://www.dailymotion.com/video/xpszh_felix-eboue-le-visionnaire_politics

vendredi 2 octobre 2009

mardi 29 septembre 2009

L'Ile-de-France, entre projets et réalisations

Les classes de Première découvrent ou approfondissent leurs connaissances sur la région en Europe et particulièrement, l'Ile-de-France.

C'est l'occasion de visiter le site officiel du gouvernement "le Grand Pari" de l'agglomération parisienne:
http://www.legrandparis.culture.gouv.fr/
ainsi que les projets des dix cabinets d'architectes retenus:
http://www.lemonde.fr/planete/portfolio/2009/02/20/dix-projets-pour-le-grand-paris_1158391_3244.html

Les élèves de la Première STG se sont plus particulièrement penchés sur la réalisation du nouveau quartier de la ZAC Paris rive gauche vivant déjà à l'heure du développement durable.
La mixité des activités (ministère de la Jeunesse et des Sports, université et écoles, siège social d'une société pharmaceutique, grandes surfaces de biens d'équipement, de sport, galeries d'art...) comme celle des habitants de ce quartier (logements sociaux et privés) témoignent de nouvelles orientations dans la destination des fonctions d'un nouveau quartier parisien proche de sa banlieue.

Les architectes ont réalisé un ensemble tenant compte des nouvelles exigences: les jardins des grands moulins s'autoalimentent en retraitant les eaux de pluies par exemple, ou des jardins suspendus recouvrent des étages ou des façades...
La ville et la région ont organisé un axe de transport en commun sur la Seine avec Voguéo reliant la gare d'Austelitz à la proche banlieue...

Vous pouvez approfondir ces différents points avec le site de l'aménageur la SEMAPA:
http://www.parisrivegauche.com/

samedi 26 septembre 2009

L'Affaire Farewell

Une affaire d'espionnage en fin de guerre froide
à ne pas manquer!!!

Actuellement sur les écrans, cette affaire basée sur des faits réels reprend un épisode de la fin de la guerre froide. L'historien Marc Ferro propose une lecture de l'évènement afin d'en saisir toute la complexité. Vous pouvez la lire sur le site: http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/l-affaire-farewell,99118-note-68740

Vous pouvez également visiter le blog suivant qui vous propose des liens sur des ouvrages liés à cette affaire ainsi qu'un extrait du documentaire d'Arte avec les protagonistes. (Ce blog est celui d'un journaliste.)
http://www.lesinfos.com/nouzille/2009/09/18/les-secrets-de-laffaire-farewell-kgb-dst-et-cia/

jeudi 17 septembre 2009

un concours pour futurs journalistes de Première et Terminale

Voici un prix pour de futurs journalistes: rédigez un article seul à 2 ou 3 dressant le portait d'une personnalité ayant marqué l'année 2009...inscrivez-vous à partir du site en lien.

lundi 7 septembre 2009

Les journées du patrimoine les 19 et 20 septembre 2009!

http://www.paris.fr/portail/Culture/Portal.lut


Le lien indispensable de la mairie pour découvrir les visites franciliennes de ce week-end.

Plus de 6 milliards d'hommes

Voici quelques idées de visites virtuelles dans la population mondiale.

www.populationmondiale.com/

www.ined.fr/

Le Tombeau des Lucioles

Analyse du "Tombeau des Lucioles" de Isao TAKAHATA
(1h29)


Analyse du Tombeau des Lucioles de Isao TAKAHATA
par A.Dullin, professeur au Lycée Racine
  • Japanime (prononcez "animé") ou japanimation

Par ces deux termes sont désignés toutes les productions d'animation japonaises de tout style et de tout genre. Certaines de ces productions sont télévisuelles tandis que d'autres sont projetées en salle comme le grand succès de 2001 Le Voyage de Chihiro de Hayao Miyazaki (qui a depassé les entrées du Titanic). Isao Takahata est née en 1935,diplômé de l'Université de Tokyo en littérature française en 1959, il entre aux studios Töei et travaille avec Yasuji Mori, le pionnier du japanime.

  • Synopsis

Le film sort en France en 1996. Il ne fut pas particulièrement remarqué par le grand public, mais sa diffusion en DVD lui donna une seconde carrière et un ample succès.

C'est l'histoire de deux enfants plongés dans leJapon en guerre, d'une enfance sacrifiée et à la dérive. L'auteur n'oublie jamais de rappeler que le Japon actuel est construit sur ce passé.
Seita, 14 ans, meurt dans l'indifférence générale d'une population meurtrie et au beau milieu d'une gare. Il n'est pas le seul enfant mort ainsi ce matin-là. Le récit débute par la découverte de ce corps qui meurt doucement avec en voix off "la nuit du 21 septembre 1945, je suis mort!".
Tandis que les passants s'indignent de cette morbide présence, les services de nettoyage ramassent mécaniquement le petit cadavre, ils trouvent sur lui une simple boîte de bonbons comme unique souvenir de vie. L'un des agents se dirige vers l'exterieur portant cette unique relique de la vie de l'enfant et la jette avec son contenu. Soudain une petite fille surgit de nulle part et par un flash back, nous conduit un mois plus tôt.
Il n'était pas seul en cette fin d'été 1945, ... il est le frère de Setsuko, 4 ans. Tous deux vivent auprès de laur mère lors des bombardements de la ville de Kobe.Les quartiers residentiels disparaissent sous les bomes incendiaires (bombardements les plus destructeurs avant les deux bombes atomiques). Les familles se séparent pour survivre tandis que les pluies noires recouvrent de cendres les ruines.
La mère des enfants succombe dans l'une des attaques. Elle est découverte agonisante. Seita retrouve sa trace dns une école transformée en centre de tri popur les blessés. LEs vers, le sang et l'inconscence se mêlent pour évoquer la mort qui rôde. Après avoir récupéré ses effets personnels, Seita offre à sa petite soeur la bague de leur maman. en grand frère, il conduiit lapetite Setsuko au travavers de ses jeux d'enfant loin de la ville en feu. Il ne prvient pas à combler l'absence exprimée par les appels répétés de la petite désireuse de retrouver la douceur maternelle.
Les enfants arrivent chez leur tante à la campagne. Celle-ci les accueille sas toute fois comprendre leur situation. Depuis 2 jours Setsuko,en deuil, est incpable de parler, d'apprendre à sa soeur le destin de leur maman. La vie n'est rythmé que par les repas, qui ne sont plus que les uniques instants de vie de cette famille recomposée. Très vite la tante le rejette ne voyant en eux ue des "inutiles". Les enfants décident de fuire et de vivre seuls das la nature hors de la civilisation pour fonder leur foyer ... leur tombeau, dans un abris. La petite fille attribue à chaque partie de cet abri une fonction jouant à la maîtresse de maison. La peur du noir, la nuit les conduisent à capturer des lucioles. Mais au matin, les insectes sont morts et la petite en les enterrant parle du décès de leur mère. Elle est une adulte dans un corps de petite fille! Le jeune garçon puise dans ce nouveau départ la force de continuer, tandis que sa soeur se laisse mourir de chagrin et privée de nourriture.
Le jeune garçon l'incinère et place ses cendres dans cette boîte de bonbons, jadis dernière joie de sa soeur. Seul, sans ressources et dans un monde détruit par la guerre, l'enfant échoue dans la gare...

  • Analyse: quelques pistes
Film de reflexion sur la "brutalisation" des sociétés, le réalisateur cherche à rappeler le passé du Japon. Dans l'épilogue, les lumières d'une ville de la méglopole japonaise scintille dans la nuit comme les lucioles.
Ce film est en grande partie adapté de l'oeuvre autobiographique de Akiyuki Nosaka publié en1967.

Takahaki a glissé des références cinématographiques françaises: Jeux interdits (1952) de René clément dans lequel les enfants imitent les jeux mortels des adultes et qui servit le réalisateur pour les mouvements de la petite Seita à partir du jeu d'acteur de Brigitte Fossey.

A.D





dimanche 6 septembre 2009

Les Temps Modernes

Charles Chaplin a tourné ce film en 1936. Son personnage, Charlot, subit l'Organisation Scientifique du Travail. La journée commence avec la pointeuse, se poursuit avec la chaîne qui impose ses rythmes. Lors de la pose déjeuner, le patron, toujours ouvert à la rentabilité, s'offre la demonstration d'une machine à nourrir les ouvriers rationnellement. Charlot en fait les frais lorsque cette dernière s'emballe. http://www.tagtele.com/videos/voir/18218/
Charles Chaplin dénonce les transformations de vie des ouvriers et de leurs familles en ce contexte de fin de crise de 1929. Il dénonce ainsi l'emprise de la machine et de ses rythmes sur l'ouvrier.
Vous pouvez visionner la séquence suivante:
video